PISCINE A NIORT (2)

Avoir une piscine dans son jardin, un rêve commun pour beaucoup de propriétaires. Car la piscine est toujours synonyme de baignades en été, de partage de bons moments en famille ou entre amis. En revanche, le choix d’une piscine dépend d’une multitude de critères essentiellement liés au budget, à la configuration de son terrain et à ses envies.

Quelques conseils pour faire le bon choix et se poser les bonnes questions.

1 – La piscine enterrée

C’est, de toute évidence, la piscine la plus esthétique qui soit tant les possibilités d’aménagement sont plurielles. Mais c’est aussi la plus gourmande en termes de budget : l’investissement à l’achat et à la construction reste important tout comme les frais de fonctionnement.

La construction d’un tel équipement nécessite également une déclaration de travaux en mairie, voire une demande de permis de construire et des travaux de terrassement, plus ou moins longs suivant la structure choisie. Les travaux seront en effet plus longs pour une piscine en béton que pour l’installation d’une coque en polyester ou d’une piscine faite de panneaux modulaires.

En revanche, une piscine creusée qui se veut durable apporte une plus-value conséquente à votre habitation en cas de revente. Et elle est surtout synonyme d’agréables baignades à chaque été revenu.

2 – La piscine hors-terre

Appelée également hors-sol, la piscine hors-terre est la plus accessible en termes d’installation et de budget. Démontables, ces piscines peuvent donc être remisées dès la saison de la baignade achevée. Leur installation n’est pas soumise à une quelconque réglementation donc elle peut être posée partout.

On trouve différents types de piscines hors-terre qui peuvent atteindre des tailles conséquentes. Elles peuvent être rondes, ovales ou octogonales et disposent de structures variables. Les piscines hors-sol tubulaires sont très résistantes grâce à leur ossature en acier et leur liner en PVC et peuvent atteindre 10 mètres de long. Les piscines hors-terre en bois exotique ou pin traité, le plus souvent hexagonales ou octogonales, sont particulièrement esthétiques. Enfin, les piscines en acier sont autoportées et disposent de différents formats.

3 – La piscine semi-creusée

C’est le juste compromis entre piscine creusée et piscine hors-terre. La piscine semi-creusée est aussi esthétique qu’une piscine enterrée puisqu’elle s’intègre parfaitement à l’environnement. Elle aura pourtant un coût moindre. Elle peut surtout s’adapter à un terrain en pente à la différence de la piscine enterrée.

L’installation de ce type de piscine sera moins long en temps mais nécessite tout de même un terrassement. D’où l’obligation de faire une déclaration de travaux.
Une piscine semi-enterrée ne dispense pas d’installer un système de sécurité, toujours recommandé en cas de présence d’enfants.

Découvrez notre solution !